Lyon et le spiritisme

Lyon et le spiritisme

Lyon découvre le spiritisme en 1860 et plus de 10 000 adeptes y sont dénombrés. Les spirites lyonnais sont fervents et appliquent la devise « Hors la Charité, point de salut » à la lettre. Des œuvres pour les nécessiteux, des bons de pains et même une crèche spirite, unique en France, y sont fondés. Le mouvement se structure au fil des années puis disparaît à l’orée de la Seconde Guerre Mondiale. Au début des années 80, il se recompose peu à peu et des passionnées s’efforcent désormais de restituer l’histoire de ceux qui firent de Lyon l’un des plus importants centres français du spiritisme.

Biographie de Batuira

Batuira

Biographie de Batuira. Tiré de la Revu Spirite  Fraternité de mars 2009, ce texte, de M. Costa, retrace la vie d’un spirite brésilien hors du commun, l’un des pionniers du spiritisme au Brésil

Antonio Gonçalves Da Silva Batuira est né le 19 mars 1839 à Aguas Santas, un village qui fait aujourd’hui partie intégrante de la municipalité de Maia au Portugal.
A l’âge de 11 ans, alors qu’il venait de

Lire plusBiographie de Batuira

Coeurs Rassasiés

« Vous avez rassasié vos cœurs le jour du carnage. »_ (Jacques 5.5)

Le soleil, qui est l’expression suprême de la divinité vitale au firmament terrestre, oeuvre à la prospérité et à l’amélioration du monde.

Dans les profondeurs de la terre, le ver travaille le sol et prépare le nid propice aux semences.

La brise apporte

Lire plusCoeurs Rassasiés

Dieu et l’infini

Livre des Esprits;

Question 1:

Qu’est-ce que Dieu?

« Dieu est l’intelligence suprême, cause première de toutes choses. »

Q 2: Que doit-on entendre par l’infini?

« Ce qui n’a ni commencement ni fin: l’inconnu; tout ce qui est inconnu est infini. »

Q 3: Pourrait-on dire que Dieu c’est l’infini?

« Définition incomplète. Pauvreté de la langue des hommes qui est insuffisante pour définir les choses qui sont au-dessus de leur intelligence. »

Dieu est infini dans ses perfections, mais l’infini est une abstraction; dire que Dieu est l’infini, c’est prendre l’attribut pour la chose même, et définir une chose qui n’est par connue par une chose qui ne l’est pas davantage.

Ne dérange pas

« Et il s’est trouvé que le précepte fait pour la vie me conduisit à la mort. _ Paul. (Romain 7.10)

Si nous demandions au grain de blé ce qu’il pense du moulin, bien évidement, il répondrait qu’à l’intérieur se trouve le foyer des tortures qui l’affligent et qui le font souffrir; pourtant, il en ressort transformé pour la gloire du pain qui nourrit le monde.

Si nous interrogions le bois concernant la scie

Lire plusNe dérange pas

Sachons être satisfaits

« Lors donc que nous avons nourriture et vêtement, sachons être satisfaits. » (Paul 1 Timothée 6.8)

Celui qui a le monopole du blé ne pourra prendre à table que quelques tranches de pain pour assouvir sa faim.

Le propriétaire d’une fabrique de tissu n’utilisera que quelques mètres d’étoffe pour se faire

Lire plusSachons être satisfaits

Une jolie petite histoire

Une jolie petite histoire :

Dans le ventre d’une mère, des jumeaux parlent. L’un est croyant, l’autre pas :

Bébé-Athée : Et toi, tu crois à la vie après l’accouchement ?

Bébé-Croyant : Bien sûr ! C’est évident que la vie après l’accouchement existe ! Et nous sommes ici que pour devenir forts et prêts à ce qui nous attend après.

BA : Tout ça, c’e..s..t ..in..sen..sé ! Il n’y a rien après l’accouchement.

Lire plusUne jolie petite histoire