20 juillet 2019 – Serons-nous prêts pour la nouvelle ère ?

Un livre que nous vous invitons à lire, et qui sera au cœur d’un exposé le jeudi 25 janvier 2018 (voir sur cette page).

Vous pouvez retrouver ce livre aux éditions Philmann: Philmann/20-juillet-2019-serons-nous-prets-pour-la-nouvelle-ere

Sur le site de nos amis du Centre Spirite Lyonnais Léon Denis (CSLAK) : cslak.fr/1770-herve-baradat-20-juillet-2019-serons-nous-prets-pour-la-nouvelle-ere

Et bientôt en téléchargement également sur notre site internet.

SOYONS TOUJOURS JOYEUX

Soyons Toujours Joyeux.

« Soyez toujours joyeux. » -Paul. (1 Thessaloniciens 5. 16)

Le texte évangélique ne nous exhorte pas à la joie uniquement quand nous nous sentons personnellement heureux.

II souligne simplement_ « soyez toujours joyeux »

II n’est rien au monde qui ne puisse se transformer en un motif de travail respectable, de joie et de sanctification.

Á chaque jour qui passe, la nature nous montre des leçons expressives en ce sens.

Après la tempête qui arrache les racines, mutile les arbres, détruit les nids et remplit les routes de boue, la semence réapparaît, le tronc couché fait de nouvelles pousses, les oiseaux reconstruisent leur nid et le chemin se couronne de soleil.

Seul l’homme, ce héros de l’intelligence, garde en lui la laideur du pessimisme pour une durée indéterminée, comme s’il était un génie courroucé et déçu, désireux de détruire ce qui ne lui appartient pas.

L’absence continuelle d’espoir et de joie dans l’âme signifie une évolution déficiente.

Partout, des invitations à l’édification et à l’amélioration surgissent et nous mettent au défi d’agir pour notre épanouissement dans un effort commun.

Nul n’est si malheureux qu’il ne puisse produire des pensées de bienveillance, ni si pauvre qu’il ne puisse distribuer des sourires et échanger de bonnes paroles avec ses compagnons dans la lutte quotidienne.

La tristesse de chaque instant agit comme de la rouille dans l’engrenage de l’âme. La lamentation opiniâtre, c’est de l’oisiveté ou une forme de résistance destructive.

Nous devons éveiller notre cœur et traiter dignement la part qui nous incombe dans le drame évolutif de la vie, sans haine, sans plainte, sans découragement.

N’expérience est ce qu’elle est.

Nos compagnons sont ce qu’ils sont.

Chacun de nous reçoit la part de lutte indispensable à l’apprentissage que nous devons réaliser. Quand il s’agit de s’améliorer, nul n’est déserté par la chance.

La grande question est d’obéir à Dieu, de L’aimer et de servir son prochain de bon gré. Quiconque a résolu en soi un tel problème sait que toutes les créatures et toutes situations qui surgissent en chemin sont des messages vivants qui nous permettent de cueillir des bénédictions d’amour et de sagesse, si nous acceptons la leçon que le Seigneur nous offre.

Par conséquent, n’oublions pas que même sous le coup de profonds tourments, ce batailleur intrépide de l’Évangile que fut Paul sut trouver en lui la force de dire à ses frères de combat:- « Soyez toujours joyeux ».

Le Centre Spirite Léon Denis, vous souhaite les meilleur vœux pour l’année de 2018.

 

 

Lyon et le spiritisme

Lyon et le spiritisme

Lyon découvre le spiritisme en 1860 et plus de 10 000 adeptes y sont dénombrés. Les spirites lyonnais sont fervents et appliquent la devise « Hors la Charité, point de salut » à la lettre. Des œuvres pour les nécessiteux, des bons de pains et même une crèche spirite, unique en France, y sont fondés. Le mouvement se structure au fil des années puis disparaît à l’orée de la Seconde Guerre Mondiale. Au début des années 80, il se recompose peu à peu et des passionnées s’efforcent désormais de restituer l’histoire de ceux qui firent de Lyon l’un des plus importants centres français du spiritisme.

Biographie de Batuira

Batuira

Biographie de Batuira. Tiré de la Revu Spirite  Fraternité de mars 2009, ce texte, de M. Costa, retrace la vie d’un spirite brésilien hors du commun, l’un des pionniers du spiritisme au Brésil

Antonio Gonçalves Da Silva Batuira est né le 19 mars 1839 à Aguas Santas, un village qui fait aujourd’hui partie intégrante de la municipalité de Maia au Portugal.
A l’âge de 11 ans, alors qu’il venait de

Lire plusBiographie de Batuira

Coeurs Rassasiés

« Vous avez rassasié vos cœurs le jour du carnage. »_ (Jacques 5.5)

Le soleil, qui est l’expression suprême de la divinité vitale au firmament terrestre, oeuvre à la prospérité et à l’amélioration du monde.

Dans les profondeurs de la terre, le ver travaille le sol et prépare le nid propice aux semences.

La brise apporte

Lire plusCoeurs Rassasiés

Dieu et l’infini

Livre des Esprits;

Question 1:

Qu’est-ce que Dieu?

« Dieu est l’intelligence suprême, cause première de toutes choses. »

Q 2: Que doit-on entendre par l’infini?

« Ce qui n’a ni commencement ni fin: l’inconnu; tout ce qui est inconnu est infini. »

Q 3: Pourrait-on dire que Dieu c’est l’infini?

« Définition incomplète. Pauvreté de la langue des hommes qui est insuffisante pour définir les choses qui sont au-dessus de leur intelligence. »

Dieu est infini dans ses perfections, mais l’infini est une abstraction; dire que Dieu est l’infini, c’est prendre l’attribut pour la chose même, et définir une chose qui n’est par connue par une chose qui ne l’est pas davantage.

Ne dérange pas

« Et il s’est trouvé que le précepte fait pour la vie me conduisit à la mort. _ Paul. (Romain 7.10)

Si nous demandions au grain de blé ce qu’il pense du moulin, bien évidement, il répondrait qu’à l’intérieur se trouve le foyer des tortures qui l’affligent et qui le font souffrir; pourtant, il en ressort transformé pour la gloire du pain qui nourrit le monde.

Si nous interrogions le bois concernant la scie

Lire plusNe dérange pas